Paléographie
Paléographe professionnelle - Transcription soignée de vos textes anciens - Cours - Formations

Categories

Accueil > Blog Paléographie > C comme Candide ou l’optimisme

3 juin 2015
L. Hervieu Paléographie

C comme Candide ou l’optimisme

Comment on fit un bel autodafé pour empêcher les
tremblements de terre, et comment Candide fut fessé.

ou comment la caricature sous   la plume de Voltaire se transforme en arme contre le fanatisme et les persécutions ... #ChallengeAZ


Contexte historique
1694 : Naissance de François-Marie Arouet.
1715-1723 : Régence de Philippe d’Orléans. Voltaire est exilé puis emprisonné à la Bastille pour avoir écrit des vers contre le Régent.
1743-1774 : Règne personnel de Louis XV.
1751 : Parution du premier tome de l’Encyclopédie.
1755 : Tremblement de terre de Lisbonne. Voltaire est ému par ce drame.
1756 : Publication du Poème sur le désastre de Lisbonne (Voltaire) ; début de la guerre de Sept Ans. Réaction de Voltaire : "Le meilleur des mondes possibles est horriblement ridicule".
1759 : Publication de Candide (Voltaire), diffusion clandestine de l’ouvrage qui est saisi et condamné : "Dévots et moralistes de tous bords en dénoncent les "impiétés", les "indécences" et les "allégories également contraires à la religion et aux bonnes mœurs" (Sylviane Leoni, préface à Candide, de Voltaire, édition Le Livre de Poche, "Classiques"). Condamnation par le parlement de Paris de l’Encyclopédie de Diderot de d’Alembert. La pensée des Lumières est mise à mal.

Manuscrit conservé à la Bibliothèque de l’Arsenal visible sur gallica.bnf.fr
Source : Bibliothèque de l’Arsenal, 3160.
Description : Voltaire. Candide, ou l’optimisme.
Description extraite du site azentis.com : "Ce manuscrit, qui est le seul connu à porter des corrections autographes de Voltaire, est une copie de la main de son secrétaire, Nicolas Wagnière. Il fut offert par l’écrivain au duc de La Vallière avant même la publication de Candide en février 1759. Il est aujourd’hui conservé à la bibliothèque de l’Arsenal."
Provenance : bnf.fr.

Transcription
selon les règles applicables pour les textes de cette époque (18e siècle, après 1715) : les règles actuelles sont appliquées concernant l’accentuation, la ponctuation et l’emploi des majuscules, sans tenir compte de la pratique du scribe.

Légende
[...] : lettres ou mots non déchiffrés ;
[mots ou parties de mots entre crochets] = lecture possible et probable mais incertaine ;
[mots en italique entre crochets] = ajout du transcripteur ;
\mots entre 2 barres obliques/ : transcription des mots en marge ou en interligne ;
\mots rayés entre 2 barres obliques/ : partie de texte annulée et rayée par le rédacteur de l’acte.


Page 1 :

Chapitre VIe.

Comment on fit un bel autodafé pour empêcher les tremblements de terre, et comment Candide fut fessé.

Après le tremblement de terre qui avait détruit
les trois quarts de Lisbonne, les sages du païs
n’avaient pas trouvé un moyen plus efficace pour

JPEG - 5 Mo
Extrait du manuscrit de Candide dit « manuscrit La Vallière » - Page 25, consultable sur Gallica
Laurence HERVIEU Paléographie : règles de transcription au 18e s. (ponctuation, accents, séparation des mots) ; lettre "s" en finale ; double "s" ; double "f".

Page 2 :

prévenir une ruine totale que de donner un bel
autodafé au peuple. Il était décidé par l’université de
Coïmbre que le spectacle de quelques personnes brûlées à
petit feu   en cérémonie est un secret infaillible pour
empêcher la terre de trembler.
On avait en conséquence saisi un Biscayen convaincu
d’avoir épousé sa commère, et deux Portuguais qui en
mangeant un poulet en avaient arraché le lard. On vint
lier après le dîner le docteur Pangloss et son disciple
Candide, l’un pour avoir parlé, et l’autre pour l’avoir
écouté avec un air d’aprobation. Tous deux furent
menés séparément dans des apartements d’une extrême
fraîcheur, dans lesquels on n’était jamais incommodé
du soleil. Huit jours après, ils furent tous deux revêtus
d’un san benito, et on orna leurs têtes d’une mitre
de papier. La mitre et le san benito de Candide étaient
peints de flammes renversées et de diables qui n’avaient
ni queues ni griffes, mais les diables de Pangloss
portaient griffes et queues, et les flammes étaient droites.
Ils marchèrent en procession ainsi vêtus, et entendirent

JPEG - 5.8 Mo
Extrait du manuscrit de Candide dit « manuscrit La Vallière » - Page 26, consultable sur Gallica
Laurence HERVIEU Paléographie : règles de transcription au 18e s. (majuscules, ponctuation, accents, séparation des mots).

Page 3 :

un sermon très patétique, suivi d’une belle musique en faux
bourdon. Candide fut fessé en cadence pendant qu’on
chantait. Le Biscaïen et les deux hommes qui n’avaient
pas voulu manger de lard furent brûlés ; et Pangloss fut
pendu, quoique ce ne soit pas la coutume. Le même jour,
la terre trembla de nouveau avec un fracas épouvantable.

JPEG - 5.8 Mo
Extrait du manuscrit de Candide dit « manuscrit La Vallière » - Page 27, consultable sur Gallica
Laurence HERVIEU Paléographie : règles de transcription au 18e s. (respect de l’orthographe, accentuation, majuscules).

Transcription Paléographie Laurence Hervieu 14/01/2015. Merci de ne pas maltraiter ce travail en le recopiant, faites plutôt un lien !

Contact, demande de devis pour un cours de paléographie, une transcription d’actes anciens, un stage, une formation : Laurence Hervieu.

Réactions

C comme Candide ou l’optimisme - Notez cet article
12 votes

Article suivant / précédent

Partager

Commentaires

Répondre à cet article